MARIAM KONE et BEN ZABO présentés par le Festival sur le Niger

Le Festival sur le Niger de Ségou présente deux jeunes et talentueux artistes qui sont produits et encadré par le Centre Culturel Kôrè à travers son programme Kôrè-Qualité. 

Ils évoluent dans des styles différents qui magnifient la diversité culturelle du Mali. 

La première Mariam Koné, est une chanteuse, auteure, compositrice et interprète.
Elle dispose d’un grand potentiel pour devenir l’une des prochaines grandes voix du Mali.
Mariam Koné a multiplié les collaborations aux côtés des groupes tels que « Pacifique de Kati » et « Bamako le Jazz », un groupe influencé par le funk, le jazz et l’afrobeat. 

Elle est la lauréate du concours national d’art et de musique « Talent de la cité » en 2012. Sa musique est une fusion d’un air musical Mandingue et Soninko-Peul et de musique comtemporaine. 
Son premier album « Dakan » (Destin), enregistrer au studio Kôrè de Ségou en 2013, lui à valu d’être parmi les finalistes du Prix Découvertes RFI-France 24 en 2013. 

Le second Ben Zabo, de son vrai nom à Arouna Coulibaly, est guitariste et chanteur malien. Il voit la musique comme le vecteur d’un message d’amour, de paix et de cohésion entre les peuples. 

Malgré les nombreux reproches de ses proches, Ben Zabo franchit le pas. Une rencontre divine lui fait prendre les chemins des studios et sortir un premier opus. De ce pressage s’extrait une musique chargée en rythme d’africains pulpeux, notamment tiré du riche patrimoine musical Bwa, décanté par les tonalités de l’Afrobeat, du Funk, du rock et du Jazz. 

Un disque organique, présenté comme un message d’amour de paix et de cohésion entre les peuples. Son tout dernier album « WA Maliba » enregistré au studio Kôrè de Ségou est sorti en 2014 est d’une qualité exceptionnelle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *